Le Krav maga

Le Concept

Le Krav maga est basé sur les réflexes naturels du corps, le ciblage des points sensibles (tels que les yeux, la gorge ou les parties génitales) et la simplicité des mouvements.  L’apprentissage est de ce fait ouvert à tous car il ne requiert pas de qualités physiques particulières au départ.

L’idée fondamentale du Krav Maga est « la parade / contre » ou « parer et se défendre en même temps » :
C’est la combinaison de ces 2 actions, ainsi que la rapidité d’exécution qui font, entre autres, l’efficacité de ce système.

Le Krav Maga, dans sa recherche d’efficacité optimum dans la réalité du combat, est un système létal qui ne s’embarrasse pas de l’esthétisme : On cherche le plus court (donc le plus rapide) et le plus impactant.

KMC37 Krav Maga

L'histoire

Popularisé en Israël, le krav-maga (« combat rapproché » en hébreu), est un système de self-défense qui concentre des techniques issues notamment du muay-thaï, de la boxe, du ju-jitsu, du judo et de la lutte. Cette méthode, particulièrement efficace pour se défendre au corps à corps contre des assaillants, armés ou non, a été tout d’abord enseignée dans les services spéciaux et l’armée d’Israël et intégrée par la suite aux entraînements de nombreux services de police ou forces militaires, notamment les SAS, la DEA, les Marines, La Légion Etrangère, le GIGN ou le FBI.

A l’origine : Imi Lichtenfeld

Imi Lichtenfeld, né à Budapest en 1910, fût un sportif émérite en boxe, lutte et gymnastique avec un palmarès impressionnant.

Pour contrer la montée du fascisme en Europe, Imi Lichtenfeld s’investit, dès les années 30, dans la protection de la communauté juive locale, aidé par un groupe de jeunes athlètes.
Lors de ces patrouilles de prévention, il se retrouve impliqué dans de nombreuses rixes qui lui font prendre conscience que les « combats de rue » n’ont strictement rien à voir avec les compétitions sportives. Imi Lichtenfeld réfléchit alors à travailler des techniques qui soient opérationnelles dans un contexte où les assaillants ne respectent pas forcément les règles des combattants sportifs.

Le fruit de cette réflexion a abouti sur 4 grands principes qui seront les bases du Krav Maga :

  1. Simplicité (basée sur les réflexes naturels du corps)
  2. Rapidité (le chemin le plus court)
  3. Efficacité (viser les points sensibles)
  4. Maîtrise de soi (gestion du combat)
Histoire du Krav Maga

Les 7 règles d'Imi Lichtenfeld

Selon Imi Lichtenfeld, le fondateur de la discipline, l’essence même du Krav Maga repose sur plusieurs fondamentaux.

  1. C’est un principe de prévention assez général : éviter de se retrouver dans une situation dangereuse, par exemple si l’on fait de l’auto-stop, éviter les individus peu engageants, éviter de traverser à pieds un quartier dangereux de la ville.
  2. Le Krav Maga est basé sur des réflexes naturels du corps humain.
  3. Se défendre et attaquer par la voie la plus courte et depuis la position où l’on se trouve, en privilégiant le minimum de prise de risque pour soi-même.
  4. En fonction de la situation, et selon le besoin, en fonction du danger que représente l’adversaire, essayer de décourager celui-ci en parlant.
  5. On utilise les points sensibles du corps humain (yeux, gorge, etc.) pour atteindre ou maîtriser l’adversaire.
  6. Essayer d’utiliser tous les objets à sa portée, puis les armes naturelles du corps.
  7. Principe le plus réaliste, pas de lois, aucune limitation sur le plan des techniques, pas d’interdits, tous les coups sont permis.
les 7 règles du Krav Maga KMC37

La Pratique

Le Krav Maga est avant tout régit par des principes. De ces principes découlent des gestes techniques qui peuvent, s’ils ne sont pas réellement compris, donner l’illusion de pratiquer un Krav Maga authentique et opérationnel, mais qui peut se révéler désastreuse en milieu périlleux.

C’est pourquoi il est important de choisir un club dans une fédération soucieuse de préserver l’intégrité du Krav Maga tel qu’il a été conçu initialement, tout en s’adaptant afin de faire face aux menaces actuelles.

Dans la pratique, bien que la discipline soit potentiellement létale, l’ensemble des cours sont dispensés avec un souci de sécurité pour les pratiquants.

Outre une pédagogie adaptée à chaque niveau de public, les pratiquants doivent porter des protections (tibia, coquille, protège dent, paire de gant minimum 12 oz), et les combats sont travaillés, le plus souvent, avec des gants.

La pratique du Krav Maga